< Précédente     |     Retour à l'accueil     |     Suivante >

Les instances Syndicats présents à l'UD Autres syndicats Administrateurs et conseillers Journal de l'UD "interpro35" l'UD en action   Défense des salariésComités d'Entreprise    Association FO Consommateurs FO JeunesUnion
Départementale
des Retraités
  Infos pratiques et Liens utiles Adhérer en ligne Nous contacter

 

 

LA RÉPUBLIQUE INVISIBLE !


Les 28 et 29 septembre, le Comité Confédéral National (CCN) a tranché. FO organisera avant leur ratification la nécessaire riposte interprofessionnelle contre les ordonnances Macron.

Comme le dit l'article 5 des statuts de la confédération : "La CGT-FO est administrée par un Comité National. Ce comité est constitué par un délégué de chaque Fédération Nationale et de chaque Union Départementale". L’article 7 précise que "la Commission Exécutive assure avec le bureau confédéral la gestion de la confédération sous le contrôle du Comité National".

Les mots ont un sens. Le CCN n’est en rien une "structure intermédiaire" mais la structure décisionnelle, qui, entre chaque congrès, fixe l’orientation et les mandats.

C'est la peau du syndicalisme indépendant qui se joue aujourd’hui et avec lui l’avenir de millions de salarié(e)s du privé comme du public, de jeunes et de retraité(e)s. Un État corporatiste, dans lequel le syndicat n’est qu'un rouage au service du pouvoir, tente de nouveau de se mettre en place comme dans les heures les plus noires de notre histoire.

Dans ce cadre les mots "Liberté, Égalité, Fraternité" n’ont plus aucun sens. Seuls les "premiers de cordée" auront des droits ou plutôt des privilèges. La République devient invisible. Chacun comprendra qu'au delà du retrait des ordonnances, nous nous battons pour une autre idée de la République qui s’oppose frontalement à tout ce que porte Macron et sa clique.

Le moins que l’on puisse dire est que la clarification qui a été obtenue au CCN nous donne raison et justifie notre acharnement à défendre l’essence même de ce qu'est Force Ouvrière : Libre et Indépendant.

Modestement mais inlassablement l'Union départementale construit le rapport de force interprofessionnel qui permet de résister aujourd’hui et de reconquérir demain en s’appuyant sur l’axe FO-CGT que le pouvoir redoute.

 

" FO RESTE FO,

LA PEUR DOIT CHANGER DE CAMP !

VIVE LA SOCIALE ! "

 

 

Rennes, le 16 octobre 2017, Fabrice LERESTIF, Secrétaire Général

< Précédente     |     Retour à l'accueil     |     Suivante >
Ecrire aux responsables du site